Que visiter dans le nord de la Sardaigne sans voiture ?

que visiter dans le nord de la sardaigne sans voiture

Nord de la Sardaigne : que faire sans voiture ?

Cet été, j’ai eu l’occasion de visiter le nord de la Sardaigne sans voiture ! Et j’ai vraiment eu un coup de coeur. C’est une destination que je conseille à tout le monde. Avec une amie, nous avons séjourné 5 jours dans le nord de la Sardaigne.

JOUR 1 : ARRIVE À OLBIA 

Nous avons atterri à l’aéroport d’Olbia puis avons séjourné à l’Hotel Mare Blue Olbia pendant 2 jours. L’hôtel était très sympathique, propre et le personnel très agréable. Nous avons même été surclassés !! C’était le top du top. Près de l’hôtel, se trouve la plage Spiaggia il Pellicano, c’est super si vous voulez vous promener le soir ou juste prendre un peu l’air.

Spiaggia il Pellicano - seiraz

Le soir même nous avons déjeuner au restaurant Bar Bolla, un petit restaurant qui propose pâtes et fruit de mer, un régale. C’est vraiment mon restaurant préféré du séjour car j’ai beaucoup aimé le côté convivial.

JOUR 2 : CHILL A LA PLAGE 

Le lendemain nous sommes allés à la plage Pittulongu Beach Costa Smeralda, près de notre hôtel.

Cette plage est magnifique et pour un mois de juillet, il y avait peu de monde. Nous avons déjeuner au Trattoria Rossi. Les prix sont assez élevés (en même temps c’est au bord de la mer) mais ce n’est pas mal.

Pittulongu-Beach-Costa-Smeralda-seiraz

Puis le soir nous avons diné au Chiringuito Bados. Personnellement, je ne suis pas fan de ce restaurant. On a dû attendre un certain moment pour être servi, la vue sur la mer était inexistante (la nuit on ne voit rien) alors que nous avons mangé sur la plage. Autant manger à l’intérieur, parce que le soir, il fait froid, et la rapidité du service que ce soit pour nous installer ou payer était d’une lenteur que nous avons dû nous lever pour aller payer.

Chiringuito Bados - seiraz

JOUR 3 : DIRECTION PALAU

Le lendemain direction Palau. Nous avons pris un bus à l’aeroport d’Olbia, compté environ 1h30 le trajet. Alors attention, le trajet n’est pas paisible. Il y a énormément de virage car le trajet se fait principalement en montagne. Je vous conseille donc de prendre un sac car ça donne vite le tournis, si vous voyez ce que je veux dire 😉

chemin montagneux pour aller à Palau

Palau - Saradaigne - Seiraz

palau sardaigne - street art

Nous avons logé à l’Hotel Palau, c’est un hôtel haut de gamme mais personnellement je ne vous le conseille pas.

C’est l’hôtel où j’ai le plus payé et niveau qualité je m’attendais à mieux. La chambre était toute petite et très humide.  Nos vêtements ne séchez pas alors qu’il plus de 30 degrés dehors, et le soir, il faisait un froid de canard. Nous avions demandé 2 lits simples , nous nous sommes retrouvés avec un lit double (2 lits simples collés).

Hotel Palau - vue - seiraz

Palau n’a pas été un coup de coeur, à notre arrivée, tous les restaurants étaient fermés dont on s’est contenté d’aller dans un snack et mon Dieu, personnel désagréable.

La serveuse nous a dit qu’il n’y avait pas de menu, qu’on ne pouvait pas commander donc et seulement se contenter d’un sandwich, ce qu’on a fait au début, jusqu’au moment où on se rend compte que cette même personne a proposé la carte des menus à d’autres clients !

Je ne veux pas crier au racisme, mais pourquoi proposer la carte des menus aux personnes blanches du restaurant mais pas aux deux seules personnes racisées ? Je ne comptais pas en parler dans mon blog, mais malheureusement c’est ça la réalité. Peu importe où vous êtes, il y aura toujours des personnes de ce genre dans ce monde.

Après ça, nous voulions aller à la grande plage de Palau, mais nous nous sommes perdus ^^ On s’est contenté de la Spiaggia Palau Vecchia, mais nous sommes très vite partis ! C’est une plage que je déconseille : très petite, beaucoup de familles et pas de place. Ce n’est pas une plage pour se détendre.

Spiaggia Palau Vecchia

Nous sommes donc rentrés à l’hôtel puis nous avons diné au Cuppuluta. Ce restaurant propose des pizzas exceptionnelles et originales. J’ai beaucoup aimé. Un conseil : réservez en avance, il y a beaucoup de monde. C’est un restaurant bien réputé.

JOUR 4 : DECOUVERTE DE L’ARCHIPEL DE LA MADDALENA 

Après la tempête il y a le beau temps, n’est-ce pas ? Ce jour-là était clairement, le meilleur jour de mon séjour ! Nous avons fait une excursion en bateau d’une journée où nous avons visité l’ile Maddaléna, Cala Corsara, Isola Budelli et Isola Santa Maria.

Pour accéder à ces iles, vous ne pouvez pas y accéder vous-même. Vous devez réserver sur un site qui propose des excursions en bateau.

Nous avons réservé sur les sites d’Elena Tour Navigazioni. Réservé en avance. Nous avons réservé à la dernière minute et par chance, une place s’est libérée. Les places partent très vite. Le personnel était incroyable, gentil, aimable vraiment au top. L’animation se fait en italien, anglais et français. Vous n’aurez aucun mal à comprendre l’histoire de ses iles. N’hésitez pas à réserver chez eux.

L'ile de la maddaléna

aller sur l'ile de la maddélana - seiraz

Cala Corsara - seiraz

Cala Corsara - seiraz

Plage Cala Corsara - seiraz

Durant l’excursion, le bateau s’arrête à chaque ile pour une baignade sur les plages. L’eau de ces iles est incroyablement turquoise, on n’a pas l’impression d’être Europe.

Isola Budelli - seiraz

Avant ce voyage, je ne savais même pas que sur le continent, il pouvait y avoir des endroits pareils. Si vous n’avez pas le budget pour aller à l’autre bout du monde pour profiter du sable fin et des eaux turquoise, allez en Sardaigne.

Le bateau s’arrête aussi pour une baignade depuis le bateau au Porto Della Madonna de l’île de Budelli. Vous pouvez directement plonger du bateau et c’est trop bien ^^

Vous pouvez aussi manger dans le bateau. Il s’agit de pâte mais elles sont bonnes 🙂

A notre retour, nous avons profité de l’ambiance du soir à Palau.

JOUR 5 : DIRECTION SANTA TERESA GALLURA, MA VILLE COUP DE COEUR

L’hôtel où chez séjourné est de loin le meilleur de mon séjour, l’Hôtel Moderno. Pas cher, conviviale, personnel sympa, chambre assez grande. Super bon rapport qualité / prix.

Nous étions à 5 min à pied de la Spiaggia Rena Bianca, une plage magnifique. Par contre , la plage la plus touristique que j’ai faite. On a galéré à trouver une place pour s’asseoir ^^

Spiaggia Rena Bianca - seiraz

Pour le déjeuner, nous avons mangé au restaurant Marlin Ristorante Pizzeria Griglieria qui se trouve devant la plage Rena Bianca.

Pour notre dernière soirée, nous avons fait un petit tour dans la ville de Santa Teresa Gallura, où nous avons eu l’occasion d’acheter de la nourriture locale telle que du fromage, nous avons mangé une pizza et glace et nous avons pu assister à un concert de rue. J’ai beaucoup aimé l’ambiance, ça sentait vraiment les vacances.

Le lendemain, nous avons profité de notre matinée pour une dernière baignade avant de prendre le bus direction l’aéroport d’Olbia.

Ma conclusion : le nord de la Sardaigne est un endroit à découvrir pour celles et ceux qui voudraient chiller au bord des plages. Si vous cherchez l’aventure, cce n’est pas ici que vous allez le découvrir, c’est plus endroit pour se reposer et profiter du soleil.

Informations pratiques :

Vol : 278 € par personne (pour infos, nous avons voyagé la semaine du 14 juillet, d’où le prix élevé)

Logements :

  • Hôtel Mare Blue : 378 € (2 nuits pour 2 personnes)
  • Hôtel Palu : 308 € (2 nuit pour 2 personnes)
  • Hôtel Moderno : 110 € (1 nuit pour 2 personnes)

Déplacement : nous nous sommes essentiellement déplacés en bus, nous n’avons pas loué de voiture. Mais un conseil, si vous avez la possibilité d’avoir une voiture, faites-le ! Malheureusement, nous avons perdu beaucoup de temps à attendre les bus, mais surtout il y a des endroits où la voiture est nécessaire.

  • Pour les bus locaux d’Olbia : vous pouvez acheter vos billets soit à l’aéroport soit dans des supermarchés.
  • Pour les bus inter-urbains, vous achetez vos places directement auprès du chauffeur.

Sécurité :  j’ai été très surprise de la qualité de l’ile en terme de sécurité. Par exemple, à la plage je pouvais laisser mes affaires sans surveillance, aucun vol, rien. J’ai toujours eu l’habitude d’alterner avec des gens pour surveiller les sacs.  Mais là non ! Franchement, vous pouvez y aller les yeux fermés.

Ça fait vraiment du bien, de voir qu’il y a encore des endroits où on n’a pas à se soucier de ce genre de problème. Nous pouvons pleinement profiter des vacances.

Formalité covid aller et retour :

France :

  • vacciné : aucun test
  • non vacciné – test antigénique de moins de 72h

Sardaigne :

J’ai voyagé en Sardaigne, avant l’application du pass sanitaire en Italie. Comme je n’étais pas vacciné, j’ai dû faire un test antigénique directement à l’aéroport d’Olbia avant de prendre mon vol. Il faut réserver directement sur le site de htcolbia pour prendre un rendez-vous. Vous avez les résultats en 30 min par e-mail. Les modalités ont surement changé, je vous laisse faire vos recherches.

Vous avez aimé mon article et vous souhaitez découvrir d’autres villes d’Italie ? Consultez mon article sur mon séjour à Venise.

Je vous laisse avec quelques photos prises sur place, direction mon Instagram. 

Laisser un commentaire